De Jongcourt Patrimoine 6, Avenue du Général de Gaulle 77600 Bussy-Saint-Georges - 06 10 74 68 54 - dejongcourt4@gmail.com

Vous êtes vétérinaire ?

Vous êtes vétérinaire et au sein de vos locaux, vous accueillez des animaux de compagnie blessés et des maîtres inquiets ou juste à la recherche de conseils.

Vous soignez, faites accoucher, stérilisez, accompagnez de la naissance jusqu’à, parfois, le décès de chiens, chats, rongeurs, etc. Vous êtes vétérinaire de campagne et exercez auprès de particulier à domicile ou dans les fermes, avec des éleveurs. C’est pourquoi il est important pour vous d’être bien assuré. Tout d’abord, en vue de l’importance des actes effectués au sein de votre activité, la responsabilité civile professionnelle est obligatoire. En effet, une faute involontaire de votre part ou celle d’un de vos salariés est toujours possible : par exemple, un mauvais dosage de médicament peut arriver ou encore, une erreur peut être commise lors d’une opération. Cette assurance va pouvoir dédommager les victimes à la hauteur du préjudice. Si vous exercez dans des locaux, l’assurance des lieux est également obligatoire : elle permet de prévoir les situations dont les conséquences peuvent être dramatiques, par exemple, un sinistre qui engendre une perte de matériel, des dégradations massives des locaux et donc un arrêt temporaire de l’activité. Par ailleurs, le contrat de prévoyance Madelin vous permet de toucher des indemnités journalières en cas d’arrêt de travail. Il est important de prévoir la protection globale de l’entreprise. Mais également celle de vos salariés et la vôtre. Pratiquer sereinement sa profession, en prenant toutes les précautions nécessaires, est indispensable. Mais il faut aussi penser à sa protection sociale personnelle. Cela passe notamment par une prévoyance efficace et un contrat d’épargne retraite avantageux. Nous vous proposons des solutions adaptées à vos besoins et sommes à votre disposition pour toute question !

En tant que vétérinaire, vous êtes affilié au régime obligatoire de prévoyance de la CARPV

La CARPV vous couvre, en matière de prévoyance sur deux risques : l’invalidité et le décès

L'incapacité de travail n'est pas couverte par votre caisse de prévoyance et retraite, la CARPV ne verse donc aucune indemnité journalière en cas d’arrêt de travail du vétérinaire. Ces prestations ne vous permettent pas de vous assurer une perte de revenu et frais généraux.

L'invalidité :

Un vétérinaire atteint d’une invalidité égale ou supérieure à 66% depuis plus d’un an (taux professionnel ou fonctionnel) par suite de maladie ou d’accident pourra bénéficier du versement d’une rente d’invalidité. Le taux le plus favorable au vétérinaire invalide sera retenu.

Le versement d’une rente d’invalidé à 66% permet la poursuite d’une activité libérale ou salariée contrairement à la rente d’invalidité à 100%. Toutefois, le revenu d’activité qui peut être cumulé avec une rente au taux de 66% a été plafonné.

Réforme applicable à compter du 1er Février 2017 : sur proposition du conseil d’administration, une rente dite temporaire d’incapacité totale, au taux de 100%, a été créée. Comme les rentes au taux de 100%, elle reste soumise à la cessation de toute activité rémunérée, mais uniquement pendant le temps de versement de la rente. La réforme prévoit également une augmentation du nombre points de rente pour les bénéficiaires de rentes d’invalidité au taux de 100%.

L’entrée en jouissance est fixée au premier jour du trimestre civil suivant la fin de ce délai d’un an.

Les rentes sont versées mensuellement à terme échu.

La rente d’invalidité cesse lors de la liquidation de la retraite et au plus tard le 1er jour du trimestre qui suit le 65ème anniversaire.

 

Classe de cotisations au RID

Rente d'invalidité à 66%

Rente d'invalidité à 100%

Points de rente

Montants en euros

Points de rente

Montants en euros

Minimum

160

6 560 €

250

10 250 €

Medium

320

13 120 €

500

20 500 €

Maximum

480

19 680 €

750

30 750 €

 

Le décès :

Le capital décès est versé par priorité et dans l’ordre :

1.     au conjoint survivant marié ou pacsé,

2.     aux enfants mineurs. Dans ce dernier cas, le capital-décès est versé à la personne qui a la charge légale des mineurs. S’il existe des enfants mineurs de plusieurs lits, ils ont tous vocation à une part égale du capital-décès,

3.     à la ou les personnes qui étaient, au jour du décès, à la charge effective totale et permanente de l’adhérent,

4.     aux descendants,

5.     aux ascendants.

 

Classe de cotisations

Points de rente

Montants en euros

Minimum

710

29 110 €

Medium

1420

58 220 €

Maximum

2130

87 330 €

 

 

Source CARPV